Jardinier débutant : comment réussir ses tomates

Par - Publié le
Novice en jardinage, vous souhaitez vous lancer dans la culture de tomates, le légume star de l'été. Quoi de meilleur que des tomates du jardin, goûteuses et savoureuses ! Même amateur, vous allez réussir en suivant ces conseils précieux. Un, deux, trois, top départ pour des semis à réaliser dès février, à l'abri.

Les bonnes questions à se poser pour cultiver des tomates

Les bonnes questions à se poser pour cultiver des tomates

Avant de se lancer dans la culture de tomates, il faut faire l'inventaire de ce que vous recherchez : des tomates-cerises car manque de place, des tomates en quantité pour les conserver, des tomates de collection pour découvrir, etc. De cette réflexion se fera le choix de variétés.

Ensuite, vous devez vous demandez si :

  • vous voulez faire vos semis de plants de tomate ou
  • vous attendez les mois d'avril-mai pour acheter les plants en jardinerie.
Pour finir, vous allez prendre connaissance de tous les points ci-dessous à savoir pour réussir la culture de tomates et de profiter au fur et à mesure des mois de fruits goûteux.

Comment semer les graines de tomate ?

Une fois en jardinerie ou devant votre ordinateur, vous allez regarder ce qu'il se fait en paquets de semences de tomates et là, vous allez trouver une multitude de variétés : des couleurs différentes, des formes variées et des périodes de récolte plus ou moins étalées. Certaines variétés vont être précoces et d'autres tardives. Tout ceci est à prendre en compte pour vos choix.

Pour commencer, choisissez des valeurs sûres comme :

Quand les semer ?

De février-mars (dans le sud de la France ou sous abri chauffé partout ailleurs) à avril (sous abri à température ambiante) pour le reste de la France. Les plus prévoyants peuvent les semer dès janvier, sous abri au chaud pour devancer les récoltes.

Comment faire le semis ?

  • Avoir un bon terreau spécial "semis".
  • Posséder une caissette (récupérer une caissette chez le poissonnier) ou des godets à placer dans une pièce chauffée.
  • Température idéale = 18/20°C.
  • Placer une graine tous les 3 cm à 1 cm de profondeur. Faire les trous avec un crayon.
  • Positionner des étiquettes avec le nom des variétés.
  • Tasser avec votre main et brumiser pour mouiller la surface de la terre.
  • Placer un couvercle, une vitre, une demi-bouteille en plastique ou une cloche pour maintenir la caissette ou les godets au chaud.
  • 7 à 10 jours plus tard, les jeunes pousses vont apparaître.
Si vous voyez des petites pousses vertes apparaître, la première étape est réussie !

Quand et comment repiquer les jeunes semis ?

Mesurez les jeunes pousses : quand elles approchent les 10 cm de haut ou bien que le plant porte 4-5 feuilles (environ un mois après avoir mis les graines en terre), il est temps de les repiquer dans des contenants plus gros, remplis de terreau spécial "repiquage".
Humidifiez le contenant pour faciliter la prise des plants.
Les soulever avec une fourchette pour ne pas casser le système racinaire.
Les déposer dans des trous faits au préalable avec un bâton, espacés de 20 cm.
Bien tasser avec la main et arroser. Toujours sans mouiller le feuillage !
Placez les contenants dans un endroit entre 16 et 18°C.
Vous venez de réussir la 2ème étape.

Quand les replanter ?

En avril, dans le sud de la France et en mai, partout ailleurs. Attendez que les dernières gelées printanières soient complètement passées.

A savoir : toujours utiliser des caissettes, godets ou pots bien nettoyés et désinfectés pour éviter le risque de propagation de maladies.

Comment planter les pieds de tomate ?

Soit vous avez des jeunes plants faits maison à planter, soit vous avez acheté des godets en jardinerie.
Plantez les mottes à leur emplacement définitif, que ce soit :

A quel emplacement ?

Au soleil. La tomate est la reine des légumes du soleil, avec les poivrons, piments et aubergines.

Dans quelle terre ?

Une terre riche en humus, avec du terreau ou du compost mûr ajoutés

Comment planter un pied de tomate ?

  • Placez des tuteurs (en plastique ou métal d'environ 1,5 m de hauteur).
  • Distancez chaque pied de 80 cm.
  • Espacez chaque rangée d'1 m.
  • Creusez des trous de 20 cm de profondeur et largeur.
  • Posez la motte au fond du trou, légèrement en biais vers le tuteur (favorise la reprise des racines plus facilement) et reboucher.
  • Mettez un lien souple pour tenir la tige principale sur le tuteur.
  • Arrosez copieusement en formant une cuvette au pied.

Et voici la 3ème étape de réussie !

L'entretien des pieds de tomate

Pour limiter la corvée des arrosages qui doivent avoir lieu le soir de préférence, installez un arrosage goutte-à-goutte relié à un robinet ou bien du paillage (paille ou tontes de gazon).
Avec l'arrosoir ou le jet d'eau, les apports d'eau sont réguliers pour éviter du stress à la plante.
Ces systèmes d'arrosage sont valables aussi bien au potager, dans des pots, des jardinières ou des carrés.

Evitez de laisser les feuilles du bas toucher le sol. Retirez-les ! 

Observez régulièrement les tomates car au moindre signe de présence de maladies ou d'insectes, vous devez réagir.

Sachez que la taille n'est pas obligatoire pour les tomates-cerises. Par contre, faites la première taille en juin pour les autres. 
Coupez la tige principale, avec un sécateur, après avoir laissé 4 ou 5 départs de tiges avec des bouquets floraux.
Retirez régulièrement les départs latéraux appelés les gourmands (avec les doigts) qui naissent entre la tige principale et le départ d'une nouvelle feuille.
Supprimez tous les nouveaux départs, environ toutes les semaines.
Même si vous n'êtes pas à l'aise avec cette taille, il faut le faire. Si vous ne le faites pas, les fruits en quantité vont casser les tiges.

Pour avoir de beaux fruits, apportez un amendement organique comme du purin d'orties. Vous le trouverez en jardinerie, en granulés (à mettre au pied) ou liquide (à mettre dans l'eau d'arrosage).

Mi-août, commencez à retirer des feuilles en trop grand nombre afin de laisser passer les rayons du soleil qui vont faire mûrir les derniers fruits.
Début septembre, retirez toutes les feuilles pour que les fruits restants prennent des couleurs.

Dès que les récoltes sont terminées et les derniers fruits verts cueillis, arrachez les pieds de tomate et retirez les tuteurs.

Bravo, vous êtes un jardinier débutant qui a réussi ses premières tomates !

Qu'est-ce qu'un plant de tomates hybrides ?

Il s'agit d'un plant issu d'un croisement entre 2 variétés traditionnelles. On prend le meilleur des 2 variétés pour créer une nouvelle variété plus productive, avec des fruits plus réguliers, plus goûteux et surtout une variété résistante aux maladies.
Vous pouvez repérer ces variétés hybrides car elles sont écrites avec F1.

Ne récupérez pas les graines de tomates F1. Les semis de graines de variétés F1 récupérées perdent leurs caractéristiques comme le goût, la résistance aux maladies ou la productivité. Le résultat peut être décevant.