Super lune et jardinage : quelles conséquences ?

Par - Publié le
Le 14 novembre 2016 est marqué par un événement astronomique assez habituel, mais rendu exceptionnel par son ampleur : la super lune. Ce phénomène, s'il se produit plusieurs fois par an connaîtra cette fois une intensité jamais atteinte depuis 1948 et qui ne se reproduira pas de façon aussi importante avant... 2034 ! Le jardinier avisé est sensibilisé à l'importance des cycles lunaires sur la santé de ses plantes. Qu'en-est-il de cette super lune ? Faut-il en tenir compte ?

La super lune d'un point de vue astronomique

Une magnifique super lune au dessus du Umaid Bhawan Palace à Jodhpur, Inde (CC-BY-SA Gk1089)
Une magnifique super lune au dessus du Umaid Bhawan Palace à Jodhpur, Inde (CC-BY-SA Gk1089)

Une question de distance 

La lune évolue à une orbite moyenne située à environ 380.000 km de la surface de la Terre. Pour autant, son orbite n'est pas circulaire mais elliptique. En conséquence, elle est parfois plus proche, et parfois plus loin de nous. Lorsque la lune effectue une orbite complète de la Terre, au cours d'un cycle d'un peu plus de 27 jours (27 jours, 13 heures, 18 minutes et 33 secondes, soyons précis !), son passage au plus proche de notre planète est appelé périgée, tandis que son éloignement maximal est appelé apogée. Ces notions sont bien connues des jardiniers qui suivent le calendrier lunaire du jardinage.
En moyenne lors d'un périgée la Lune nous est distante de 365.000 km (contre 407.000 km en apogée). Bien entendu, lors d'un périgée, la moindre distance entre les deux astres nous fait voir la lune plus grande dans le ciel que lors de l'apogée. 

Une question d'aspect

Un des phénomènes les plus visibles dans le ciel est bien entendu celui des phases de la lune : pleine lune, premier quartier, nouvelle lune, dernier quartier... Nous savons tous de façon évidente et de notre propre expérience que la lune est davantage visible en pleine lune, pour échapper totalement aux regards lors de la nouvelle lune. Cet aspect de la lune est dicté par la position relative de la Lune par rapport à la Terre et au soleil : c'est tout simplement l'angle par lequel nous regardons sa face éclairée par le soleil qui détermine son aspect à nos yeux. En pleine lune, la lune, la Terre et le soleil sont alignés exactement dans cet ordre, tandis qu'une nouvelle lune verra un alignement Terre-Lune-Soleil (un alignement en plus sur le même plan est le phénomène à l'origine des éclipses, autre vaste et intéressant sujet !).
La pleine lune baigne bien des légendes populaires, et les changements comportementaux de certaines espèces animales est un phénomène connu.

Quand se produit une super lune ?

C'est la conjonction de deux phénomènes qui font une super lune : un périgée, donc une faible distance, et une pleine lune, pour une brillance maximale. Dans le ciel, le phénomène est particulièrement visible : la lune nous parait alors 14% plus grande et 30% plus brillante que d'ordinaire. Par une nuit dégagée, c'est évidemment un spectacle de toute beautée, que l'on peut en plus observer sans protection particulière, contrairement aux eclipses solaires.

La super lune du 14 novembre 2016 : en quoi est-elle particulière ?

Super Lune à Munster, Allemagne (CC-BY-SA Kai Schreiber)
Super Lune à Munster, Allemagne (CC-BY-SA Kai Schreiber)

Ce 16 novembre, donc, à 14h52 heure de Paris, la lune sera donc à la fois au périgée et en phase de pleine lune. Mais la particularité de ce phénomène qui se produit plusieurs fois par an est son ampleur : avec une distance de seulement 356.400 km de nous. Il faut remonter à 1948 pour retrouver une telle valeur, et la prochaine de même ampleur attendra le 25 novembre 2034. Certains parlent même de "méga lune" tant cette conjonction est exceptionnelle.
L'observation de ce phénomène devrait s'avérer mémorable, à condition que le temps soit de la partie. Nous aurons également une autre chance d'observer un phénomène identique (bien que de moindre importance) dès le 14 décembre prochain. On conseillera aux plus déterminés de s'éloigner des centres-villes, et, si possible bien entendu, des nuages. Une brillance de l'astre des nuits de 30% supérieure à la normale, ne vient pas à bout d'un ciel voilé ou pollué par la lumière urbaine, malheureusement.

Quelle est l'influence de la super lune sur le jardin et les plantes ?

Les adeptes du jardinage avec la lune auront retenu qu'une super lune est avant tout un périgée, période à laquelle il leur est déconseillé de jardiner. En effet, les préceptes du jardinage lunaire stipulent qu'en raison d'une proximité accrue de la Lune, l'attraction de celle-ci est d'autant plus forte, ce qui provoque l’étiolement des semis. Ainsi, les plantes semées à ce moment en resteront fragilisées et de ce fait seront moins robustes.

En résumé, donc, si vous suivez le calendrier lunaire pour vos activités de jardinage, abstenez-vous de jardiner le jour de la super lune. Si vous ne suivez pas cette pratique, vous pouvez jardiner sans craindre aucune autre phénomène fâcheux. Mais pensez tout de même à faire une pause pour admirer le très beau spectacle qui s'offrira à vous !