PLANTS DE TOMATES QUI JAUNISSENT (Page 2)

Message précédent
Marc65 (65)
14/07/2020 à 18:53

Je disais simplement que le purin d'ortie et de consoude est connu comme engrais et non comme fongicide, et que le pulvériser ne doit guère soigner les tomates mais risque de les rendre plus malades en les humidifiant avec une mixture à la composition non définie. Le bicarbonate est par contre un fongicide préventif à pulvériser sur les feuilles puisque c'est par là que beaucoup de maladies s'installent.

Réponses
stratageme2000 (24)
14/07/2020 à 22:00

je vous ai donc mal compris. Merci !

MARIE 18 (18)
15/07/2020 à 10:20

Marc,a quelle dose utilisé le bicarbonate,je voudrais essayer sur mes feuilles de tomates (feuilles noires ).Merci

Marc65 (65)
15/07/2020 à 10:31

En préventif, c'est une cuillerée à café par litre d'eau. On peut toujours mettre du savon noir pour une meilleure répartition du liquide sur les feuilles.

stratageme2000 (24)
15/07/2020 à 19:40

Marc, je me permets de rebondir sur ce dernier point : après avoir traité au bicarbonate/savon noir, au bout de combien de temps peut-on recommencer d'une façon générale, et plus particulièrement dans le cas où comme pour nous, en Dordogne, nous avons eu quelques averses, et je ne suis pas sûre qu'il ne faille pas recommencer la pulvérisation. Merci

Marc65 (65)
15/07/2020 à 20:59

Idéalement, il faut que le produit soit présent en permanence sur les feuilles. Par conséquent, il faut pulvériser régulièrement pendant toute la saison et notamment après des pluies.

mimicalva (14)
15/07/2020 à 22:18

merci d'avoir donner la quantité de bicarbonate et savon noir comme fongicide, le souffre est aussi un fongicide, ou non ?????
lequel est le plus naturel ....??????

Marc65 (65)
16/07/2020 à 09:33

Mimi, il faut beaucoup tordre la réalité pour réussir à amener les gens à considérer qu'un pesticide est naturel. On peut par exemple donner une définition à "naturel" signifiant "chimique mais autorisé en Bio", beaucoup s'en satisfont, ce sont des "bons chrétiens".
Le soufre est un fongicide utilisé depuis très longtemps pour empêcher le développement des champignons, levures et moisissures dans toutes sortes de cas (pour nettoyer les barriques, pour conserver les pommes de terre...), et est toujours un préventif contre l'oïdium largement concurrenciel. Il est aussi présent sous forme de sulfate dans la bouillie bordelaise. Sous sa forme mouillable, soluble, il produit des composées sulfureux, sulfuriques, qui sont anti-septiques, et notamment anti-fongiques. Evidemment, sulfurique signifie agressif, et on doit donc l'employer avec précaution. Le soufre pulvérisé sur les plantes finira dans le sol ou dans l'air, mais on n'en est pas encore à constater une pollution problématique, il est autorisé par l'Eglise, donc jusque là, il n'alourdit pas la conscience des croyants .
Le bicarbonate de sodium, malgré son nom, est lui aussi de l'eau bénite,et le savon noir (hydoxyde de potassium ayant réagit avec des acides gras), c'est le Saint-Chrême, il lave même des péchés.
Je force le trait, c'est que parfois le Bio ressemble au "Commerce des Indulgences".
Le moins polluant des 3? Pour les comparer, il faut le faire à efficacité égale. Comme fongicide, le savon noir doit être à peu près nul, c'est un additif pour que les gouttes d'eau s'étalent bien sur les feuilles, ce qui est utile. Le savon noir c'est un insecticide parce qu'il traverse la cuticule des insectes et les intoxique. Le bicarbonate est un préventif, et à ce titre c'est difficile dans l'absolu de mesurer son efficacité, il a l'avantage d'être un succédané à la bouillie bordelaise, qui est au bord de l'excommunication. Le soufre est assurément assez efficace contre l'oïdium, et sans doute plus ou moins contre certaines autres maladies.
Pour le reste, lequel est le plus naturel, le moins polluant, le plus vite bio-dégradé? le bicarbonate laisse du sodium, c'est très soluble dans l'eau, et ce qui ne sera pas repris dans le cycle naturel devrait finir dans la mer (d'où on l'a tiré, si je ne m'abuse). Le soufre laisse du soufre, il en faut. Le savon noir laisse du potassium, il en faut aussi.

MARIE 18 (18)
16/07/2020 à 11:12

Merci Marc pour tes réponses,qui me sont satisfaisantes..Bonne journée.

dede89 (89)
16/07/2020 à 12:09

Marc,Interressant Marc, surtout pour ce qui est des traitements preventifs: est on sur que les vegétaux traités ne sont pas malades par ce qu'ils on eu ce traitement ou alors une pure coincidence due aux conditions climatiques.Mais en tout cas je sens l'influence de Lourdes... dans tes propos. (A)

Marc65 (65)
16/07/2020 à 13:58

Mon papa disait un jour: "le vaccin contre la grippe, ça marche! J'en ai un dans la table de nuit depuis trois ans, et depuis ça j'ai plus eu la grippe". Plaisanterie typique d'un mécréant.
Les préventifs c'est bien pour les gens relativistes comme moi, qui se disent que ça doit protéger un peu et qu'en cas de maladie il restera quelque chose à récolter. Mais d'un autre côté quand je cultive le jardin, je ne compte vraiment que sur la moitié de ce que j'ai planté, alors je ne traite pas tout bien régulièrement contre les maladies: Les tomates, parce que j'y tiens, les courges et courgettes, parce que c'est assez efficace, le reste, c'est juste histoire de vider le pulvérisateur quand il en reste.
Blague à part, Lourdes n'est pas très influent, pour les locaux c'est de l'activité touristique, les curistes à Bagnères, les curés à Lourdes, les curieux à Gavarnie.