Epluchures au pied des plantes

Message d'origine
Myrtille (13)
10/03/2020 à 17:34

Bonjour,
Bien que j'ai un composteur, je trouve plus facile de griffer un peu au pied des mes plantes dans mon jardin pour y poser, à fur et à mesure, les épluchures des fruits et légumes, marc de café et coquilles d'oeufs.

1) Y voyez-vous un inconvénient ? Je suis en ville et il n'y pas d'animaux comme les sangliers qui viendraient s'en servir et pietiner les plantes :)

2) Si non, est-ce vraiment utile vu que les épluchures restent relativement à la surface de la terre ?

Merci d'avance.

Réponses
Marc65 (65)
11/03/2020 à 07:34

Myrtille, il y a des avantages et des inconvénients.
Si tu déposes les feuilles malades d'une plante au pied d'une même plante...
Si tu déposes des pelures de fruits et légumes traités aux pesticides ...
Le composteur a cet avantage de stériliser par la chaleur, ou au moins de faire une "quarantaine" suffisante pour faire disparaître les pathogènes et recycler une partie des pesticides..
D'un autre côté, faire digérer les déchets organiques par le composteur pour donner le compost au jardin c'est apporter une nourriture prédigérée. Le compost est plus concentré et est un bon engrais mais il a déjà perdu une bonne partie de la valeur nutritive de ce que tu compostes. Si tu donnes directement les déchets à manger à ton jardin, d'une part ça lui fait plus de nourriture et , d'autre part, ça développera la quantité d'organismes décomposeurs et toute la chaîne alimentaire des organismes du sol, ton sol sera durablement plus vivant et tes plantes y vivront mieux. Avec le compost tu as une nutrition des plantes sans passer par toute cette chaîne d'organismes, l'effet bénéfique sur les plantes est plus rapide, mais l'effet bénéfique sur le sol est moindre.
Si tes déchets ne se décomposent pas assez rapidement à ton goût, c'est sans doute que l'activité des décomposeurs n'est pas assez intense. Ce qui peut la stimuler: Plus de chaleur, une humidité suffisante, des déchets suffisamment riches en azote et en glucides (sucres, cellulose), et l'apport de compost vivant ou de litière en décomposition pour apporter les premiers décomposeurs.
Pour ma part, je ne composte plus, et au contraire je fais pousser dans mon jardin le maximum de végétaux pour que le sol ait toujours de l'abri et régulièrement de la nourriture fraîche.

Myrtille (13)
11/03/2020 à 13:59

Merci Marc pour ta réponse enrichissante.
Au fait je ne dépose que les épluchures de fruits et légumes Bio donc, en principe, sans pesticides ou je dirais au minimum.
Quant au composteur, ce n'est pas que c'est lent, mais disons il faut retourner le contenu, humifier,...les mouches... voilà :)
En m'intéressant de plus en plus à la nature et à l'écologie, je ne jette plus les feuilles mortes (sans champignons...) et je m'en sers justement comme humus au pied des plantes.
Pourquoi vous ne compostez plus ?
Bien à vous.

Marc65 (65)
12/03/2020 à 06:49

Myrtille, si je ne composte plus c'est pour faire le meilleur usage du peu de matière organique que me fournit mon terrain. J'ai un potager qui en occupe le tiers, le reste est une maigre prairie avec une haie. Comme je veux cultiver mon potager de manière agro-écologique, je dois lui donner de la matière organique pour stimuler une vie du sol aussi intense que possible. Mon terrain ne peut me fournir assez de matériau, et composter serait en réduire encore plus le volume et l'apporter sous une forme moins utile à la vie du sol. Je répands donc mes déchets de cuisine tels quels, je laisse tous les restes de cultures sur place, je fais un peu de paillis avec mon herbe, et surtout j'intensifie la production d'engrais verts dans le potager lui-même.
Quand on a un grand espace vert avec relativement peu de potager et de plantes d'ornements, on est dans un cas inverse du mien, c'est à dire avec un gros volume de déchets verts pour une petite surface où l'utiliser, et dans ce cas le compostage se justifie pleinement.

Mael (83)
02/04/2020 à 19:16

oui bonne inistiative !!