Choisir et utiliser un broyeur à végétaux (Page 5)

Message précédent
Esperanto (85)
23/12/2018 à 13:24

Merci pour ce compte-rendu. Les quatre machines que j'ai eues jusqu'à présent ne conviennent que pour les branches, le "bois ramifié".
Et encore à condition que les branches ne soient pas trop tordues ou n'aient pas elles-mêmes des branches à angle droit ou même revenant en arrière : là il faut utiliser un gros sécateur. Ces broyeurs ne conviennent pas pour les végétaux et même pour les tailles de haies, surtout très épineuses comme l'épine noire ou l'aubépine. Dans ces cas j'utilise la débrousailleuse avec un couteau spécial pour ronces et je réduis ça en petits morceaux.

Réponses
PEPINIERISTE A LA RETRAITE (45)
23/12/2018 à 16:52

Je n'aime pas le broyeur présenté en photo par Espérento.
Je considère son avaloir, bien que étroit sur ce modèle, assez dangereux pour l'usage d'un PARTICULIER.
Celui-ci est électrique, et j'espère que son interrupteur que je ne vois pas, soit près de l'avaloir.
Quand au moteur thermique, je dis non, vraiment non, c'est du matos réservé aux pros.
C'est mon avis avec mon expérience sur la sécurité.

raymond (24)
23/12/2018 à 18:23

j'ai depuis un bon nombre d'annees un boyeur que de suite j'ai trouve formidable c'est le carravagi bio 60 ,bien un peu cher a l'achat mais dans la duree ,solidite,efficacite,(tout y passe)et sa consommation d'essence qui est ridicule,il broie jusqu'à diametre 7 cm au dessus ce n'est pas recommande pour le BRF,de cote le plus gros pour le four le terrain 3600 m2 plus les branches de tailles des voisins il avale tout sans rechigner

Esperanto (85)
23/12/2018 à 19:18

Pour ce qui est de mon broyeur Ceccato, c'est du matériel lourd par rapport à ceux des grandes surfaces de jardinage. C'est du tout métal et la tôle est très épaisse. Il est vendu par une société de matériel agricole et forestier.
Je n'ai pas été intéressé par un broyeur thermique car je préfère amener les branches près de la maison et un moteur électrique démarre à coup sûr, ce qui est loin d'être le cas avec les moteurs thermiques.
Quant à la trémie d'alimentation, sa largeur est insuffisante lorsque j'ai des branches avec de nombreuses fourches tordues. Il faut jouer du sécateur. Impossible d'y mettre des épineux branchus. Lorsqu'il y a bourrage, j'ai toujours un bois fourchu pour pousser le bouchon. J'aurais préféré un matériel plus "pro" mais le prix aurait été multiplié par 4, 5 ou plus et seulement en thermique.
Il m'est déjà arrivé d'alimenter du très gros matériel dans lequel il n'y avait qu'à jeter les branches. Évidemment, mieux vaut ne pas être bourré ou malade car un bonhomme peut y passer en entier.
L'ennui avec ce modèle est qu'il n'y a pas d'inversion de rotation, donc il suffit qu'un copeau reste au fond de la trémie quand on éteint pour empêcher le démarrage. J'ai fait un crochet pour éviter de démonter la trémie, ce qui est long du fait qu'il y a six vis. Je débranche évidemment la machine dans ces cas-là. L'interrupteur est visible sur le boîtier noir qui se trouve sur le moteur, on voit le rouge mais pas le vert qui est plus rentré. C'est la même chose sur la plupart des modèles de diverses marque et pour les moteurs thermiques qui ne sont pas auprès de la gueule de la trémie.

Esperanto (85)
23/12/2018 à 19:48

Voici une vidéo qui le montre en action. Mieux vaut mettre une bâche devant la sortie.
www.youtube.com/watch?v=mBt57aPKiW8

PEPINIERISTE A LA RETRAITE (45)
23/12/2018 à 23:02

Il serait intéressant de dire que le Broyeur à moteur électrique Ceccato Tritone Bio Sprint, sur la video, est vendu dans la fourchette de 700 à 900 €, ce qui n'est tout de même pas une simple paille à broyer pour le simple jardinier qui possède une surface modeste...:$

Esperanto (85)
24/12/2018 à 05:26

Quand je dis que c'est du "matériel lourd" (mais évidemment léger par rapport à d'autres modèles qui se montent par exemple sur des tracteurs), ça signifie évidemment que le prix est lourd lui aussi.
Ce n'est pas un modèle pour la ville ou des zones densément peuplées à cause du bruit. Mais ça correspond à ce dont j'avais besoin, sinon il me faudrait multiplier le temps d'utilisation par 3 ou plus suivant la nature du bois. Par exemple le chêne passe mieux que le saule, et encore, certaines espèces de chênes passent moins bien que d'autres.

Jannot (15)
03/03/2021 à 07:19

Bonjour à tous, j'ai acheté un broyeur à végétaux bosch et j'aimerai vos avis car il m'a l'air vraiment pas terrible. J'ai trouvé cette description sur internet et je crois que je me suis fait avoir

Que vous ayez un petit jardin pavillonnaire ou un très grande domaine de la santé, l’achat d’un broyeur peut être un investissement à prendre en considération. Il offre en effet de nombreux atouts dans le cas où vous voulez vous débarrasser rapidement de vos déchets organiques ( pousses, branchages, etc ). N
Le broyeur à végétaux. Le broyeur se présente sous plusieurs formes, mais on le retrouve en général selon un exemplaire à deux ou trois roues, facilement déplaçable. Il existe aussi des broyeurs de type motoculteur, qui permettront à la fois de ramasser et de traiter des jardins de grande taille rapidement.

Vous gagnerez aussi bien du temps que de la force puisque vous n’aurez pas à déplacer vous-même les différents déchets crudités de votre jardin.

Les avantages broyeur à végétaux bosch

Posséder et utiliser un broyeur à crudités offre plusieurs atouts. En effet, celui-ci permet de vous faire économiser un temps non négligeable en réduisant purement et simplement la quantité de déchets à ramasser. Vous pourrez même poser un sac à main directement sur la sortie du broyeur, vous faisant gagner beaucoup de temps. Si vous optez pour un broyeur électrique, vous vous assurez d'être pourvu d'une machine fonctionnelle et qui utilise très peu d’énergie. Elle a aussi le bénéfice de générer un bourdonnement presque inaudible, vous n’aurez ainsi aucun soucis avec le voisinage et pourrez l’utiliser même une matinée en week-end si vous le désirez.

Si vous optez pour un broyeur électrique, vous vous assurez d'être pourvu d'une machine fonctionnelle et qui utilise très peu d’énergie. Elle a aussi le bénéfice de générer un bourdonnement presque inaudible, vous n’aurez ainsi aucun soucis avec le voisinage et pourrez l’utiliser même une matinée en week-end si vous le désirez.

Le modèle thermique est, quant à lui, approprié aux personnes possédant de nombreux jardins ou étendue extérieures. Contrairement au broyeur fonctionnant à l’électricité, il donne un bourdonnement constant, mais ce défaut est compensé par sa puissance clairement supérieure et sa capacité à être déplacé sans restrictions. En effet, celui-ci n’a nul besoin de prise de courant proche et peut donc être exploité même éloigné de votre habitation.

Entretien du broyeur à végétaux bosch

L’entretien d’un broyeur à crudités n’est pas bien complexe, celui-ci étant globalement très simple dans sa construction. Il faudra faire spécialement attention à l’état du matériel de broyage ( plateau tournant, rotor, etc ) et être sûr qu’il soit bien acéré.

Après chaque utilisation, il sera important de convenablement laver l’intérieur de votre dispositif de marche. Le rotor ou le plateau tournant, selon votre type de modèle. Pensez bien sûr à l’arrêter et à le débrancher avant de vous préoccuper de son entretien.

De temps en temps, vous pourrez aussi huiler le système de marche à l’intérieur et vous assurer ainsi que l’usure n’atteigne pas les divers composants. De cette manière, votre appareil vous servira de longues années.

Un gain de temps. Grâce à l’utilisation d’un broyeur à crudités, vous serez certain de gagner un temps non négligeable. En effet, en réduisant la quantité de branchages et de feuilles à ramasser, vous ne perdrez pas de temps à ramasser les déchets de toutes sortes éparpillés dans votre jardin.

Par ailleurs, nul besoin ici de vous diriger vers une déchetterie ou autre pour vous décharger des branches les plus encombrantes et lourdes.