Du semis à la floraison : comment avoir de beaux lupins ?

Par - Publié le
Très rustique, le lupin, connu comme plante de grands-mères au jardin, apporte de la hauteur avec ses hauts épis, de la verdure avec son feuillage graphique et de la couleur au jardin avec ses épis floraux, dès le printemps.

Quand et comment semer les lupins ?

Quand et comment semer les lupins ?

Les premiers semis peuvent être réalisés sous abri à partir du mois d'avril et en pleine terre, à partir du mois de mai, lorsque les dernières gelées des Saints de glace sont passées.


Semis à l'abri

  • Remplissez des godets avec un terreau spécial semis.
  • Avec un bâton, faites 2 trous d'environ 1 cm de profondeur par godet.
  • Posez une graine par trou et rebouchez.
  • Tassez et brumisez.
  • Laissez sécher la terre entre 2 apports d'eau.
  • Conservez les godets sous abri.
  • Attention aux pucerons, escargots et limaces, friands des jeunes pousses.

Semis en pleine terre

  • Dans une terre bien drainée, creusez des poquets et placez 3 graines par poquet.
  • Distancez chaque poquet de 40 à 50 cm.
  • Arrosez régulièrement en maintenant une terre humide jusqu'à l'apparition des premiers plants.
  • Si besoin, éclaircissez en ne conservant que les plus beaux plants.

A savoir :
Les lupins, une fois en place au jardin, ont tendance à se ressemer spontanément. Profitez de ces plantules spontanées pour les repiquer.

Quand et comment repiquer ou planter les lupins ?

Quand et comment repiquer ou planter les lupins ?

Que ce soit le repiquage ou bien la plantation, placez le lupin (lupinus) sur un emplacement ensoleillé, partiellement ombragé.

Le repiquage de pieds de lupin

Lorsque les jeunes plants font entre 10 et 15 cm de hauteur, il est temps de les repiquer à leur place définitive, dans un pot.

La plantation de pieds de lupin

Il est conseillé d'attendre le mois de mai (même si la plantation peut aussi se faire en automne), que les dernières gelées printanières soient passées et que la terre soit réchauffée. Soit il s'agit de plants semés, soit de plants achetés en jardinerie. Mettez-les en place dans les massifs, les bordures ou bien dans le potager car leurs feuilles peuvent ombrager d'autres culture en plein été et les fleurs attirent des insectes pollinisateurs, très importants pour la vie au potager.
  • Préparez le sol avec une bêche pour qu'il soit bien drainant.
  • Si votre sol est compact, ajoutez du sable.
  • Creusez un trou aussi gros que la motte.
  • Retirez le godet et démêlez les racines.
  • Rebouchez et tassez.
  • Apportez un peu d'eau.
  • Placez, dès la plantation un tuteur car les tiges de lupins peuvent monter à plus d'1m20, suivant les variétés.
A savoir : 
- Les fleurs de lupins très mellifères attirent beaucoup les insectes comme les bourdons, les abeilles, les papillons et les guêpes.
- Les feuilles des lupins attirent les pucerons donc servez-vous en au potager pour les attirer.

Comment entretenir les lupins ?

Les lupins sont vivaces donc une fois mis en place au jardin, vous allez les retrouver de nombreuses années. De plus, ils n'apprécient pas d'être déplacés avec leur racine pivotante.

  • Retirez régulièrement les hampes florales fanées sauf si vous souhaitez produire des graines. Dans ce cas, laissez une hampe florale faner sur pied afin de cueillir des gousses de graines. Les faire sécher avant de les conserver dans une enveloppe kraft en prenant soin de noter les variétés.
  • Attachez la tige principale au tuteur au fur et à mesure de son développement.
  • En cas de forte sécheresse, apportez de l'eau au pied, surtout pas sur le feuillage.
  • Si besoin, placez un paillage au pied afin de conserver une humidité constante.
  • Cueillez quelques tiges pour réaliser un bouquet fleuri.
  • Le lupin est rustique, jusque -20°C donc il n'a pas besoin de protection particulière en hiver. Si les hivers sont polaires et sur de grandes périodes, vous pouvez pailler le pied avec des feuilles ou de la paille.
  • En automne, vous pouvez divisez le pied tous les 4 ou 5 ans pour le multiplier et le rajeunir.
  • En prévision de l'hiver, coupez au ras du sol les feuilles et les tiges.
A savoir :
- Toutes les parties du lupin sont toxiques, de la racine au feuillage en passant pas la graine.