FORCAGE GENETIQUE sur les espèces sauvages

Message d'origine
mimicalva (14)
31/07/2020 à 10:45

prenez le temps d'écouter cette vidéo, nous serons tous concernés par ces modifications sur le forçage génétiques sur des espèces sauvages , et quel impact sur notre santé dans le futur ?????
qu'en pensez vous ?????? :(
jardinier https://action.pollinis.org/go/20568?aktmid=tm635294.knS6hX&akid=a13125693.333091.Xm2vx-&t=1&source=conf

Réponses
Marc65 (65)
31/07/2020 à 13:16

Merci, Mimi, de nous informer sur ce sujet important, complexe, et pourtant encore peu connu du public.
Il ya effectivement lieu d'être très vigilants et rigoureux avec la dispersion d'OGM de plantes ou d'insectes sauvages destinés à remplacer la population naturelle. Comment faire pour que ces introductions soient limitées, contrôlées, réversibles? Sinon il faut en limiter l'usage pour les cas où on vise effectivement l'éradication d'une espèce absolument nuisible, ce qui est rare.

mimicalva (14)
31/07/2020 à 15:37

par exemple, chez moi pour les pucerons élevés par les fourmis, le forçage génétique serait utile pour modifier je ne sais quels prédateurs de ces insectes, une vraie plaie pour moi
un autre exemple, j'ai toujours eu des hortensias et jamais de maladie, mais cette année c'est la deuxième fois que je traite les cochenilles farineuses

Marc65 (65)
31/07/2020 à 17:35

Ce sont des plaies à cause de leur nombre, et seulement dans les cultures. Pas une raison pour provoquer leur extinction.C'est pourquoi les exemples concernent plutôt les insectes vecteurs de maladies graves (paludisme, dengue, chikun...), où des espèces introduites destructrices de l'équilibre naturel (dans les îles), parce qu'en réalité il n'y a que pour l'extinction ou la transformation de la totalté d'une population que ce procédé soit aproprié. Garder une partie de la population intacte, jouant son rôle naturel là où ça ne nuit à personne, comment le pourra-t-on? C'est une méthode extrêmement ciblée sur les espèces en questions, mais extrêmement agressive à leur égard.