COMPOSTEUR

Message d'origine
speedy (56)
18/05/2016 à 12:10

Bonjour,
je suis novice, j'ai mon jardin depuis seulement 3 ans..... avant j'étais une "fille de la ville", bien que j'aidais mes parents et grands parents au jardinage.
Par contre (très ancienne génération eux ! pas moi !) ils n'utilisaient pas de compostage. Du moins pas tel que nous le faisons maintenant.
Lorsque je suis arrivée dans ma nouvelle maison, en Bretagne (quel joli pays !) je suis allée à la communauté de communes chercher un composteur en plastique, tel que celui qui est sur sur votre site).
Par contre, je ne sais pas m'en servir..... depuis que j'habite ici c'est à dire 3 ans, j'y mets mes épluchures, marc de café, quelque fois de l'essuie tout, quelques feuilles du jardin (sauf le noyer), quelque tonte de pelouse.... etc
mais après je dois faire quoi ?
comme puis-je récupérer le compost ? qui se trouve au fond ?
je vous remercie beaucoup pour vos conseils qui me seront bien utiles......
bonne journée à tous !!!!!! :)
Claudine

Réponses
jurasienne39 (17)
18/05/2016 à 13:16

bonjour..

je l'ai eu aussi par ma communauté de communes ...avec le livret explicatif ..pour l'utiliser ..

voici le mien ..ouvert ...

il faut " tirer la tige "..qui bloque la porte inférieure ..pour avoir accès au " compost "

voilà ..a vous de regarder de plus près le système de fermeture du votre



COMPOSTEUR
speedy (56)
18/05/2016 à 14:48

Merci beaucoup pour votre réponse.
j'ai en effet à peu près le même que vous..... mais quand vous "récupérez" le fond.... tout n'est forcément pas utilisable !
On le voit bien sur votre exemple : dans la partie supérieure correspondant à la porte que vous avez ouverte, il y a des éléments non compostés (j'entends par là, non décomposés).... alors comment fait on pour ne pas tout écrouler ??????
dans l'attente de vos conseils.
@ +

IDEFIX84 (84)
15/07/2017 à 19:30

Il faut que le compost soit brassé au moins une fois par semaine, veiller à son humification, sans trop, Et le laisser mûrir au moins six mois, d'où l'intérêt d'en avoir 2 ou 3, pour la rotation.

Paquerette (76)
22/07/2017 à 17:28

C'est vrai Idéfix84 pour bien il faudrait plusieurs composteurs.
En attendant Speedy je t'explique comment je procède (ce n'est qu'un conseil d'apprenti jardinier) mais comme toi je n'ai qu'un seul composteur.
Je le démonte complétement en retirant les 4 tiges et le change de place ce qui me permet de bien mélanger le contenant non décomposé en le remettant dans le composteur déplacé et la couche noire de composte qui reste au sol je la laisse en place et la couvre d'un plastique pour éviter que ce soit lavé par les pluies. Je l'émiette avant de l'utiliser.

Pellia (39)
24/07/2017 à 14:19

Bonjour,
Lorsque vous installez un composteur, mettez dessous un grillage pour éviter que taupes musaraignes, souris et aussi les mulots élisent domicile dans le composteur. Avant de mettre vos déchets, mettez une couche de 10 cm, bien répartie de terreau qui n’est pas totalement mure. Vous allez chez le vendeur d’appâts pour poisson, vous choisissez les vers de terre de votre choix. Vous mettez les vers sur le terreau. Vous n’oubliez pas d’arroser, pas le déluge ! Vous entassez vos déchets régulièrement. J’ai une toute petite poubelle destinée à récupérer, les épluchures en tous genres. Feuilles de salades, de poireaux ou d’autre chose, sont systématiquement coupés en morceau de 5 cm environ de longueur. Les cartons d’emballage de chocolat et d’autres sont découpés, poubelle. Il n’est pas question de tasser avec les pieds ou les mains pour faire rentrer dans la poubelle. Poubelle, direction composteur, vous versez dans le composteur, vous égalisez avec vos mains, pas de tassage avec les pieds, cette méthode est réservée pour le raisin ! L’herbe indésirable que vous arrachez, elle est de petite taille, directe au composteur, égalisation avec les mains, pas de tassage. Tout le reste, vous en faites un tas, vous prenez votre tondeuse de 3 ou 5 cv avec un bac de ramassage, vous faites des allez et retour sur le tas jusqu’à sa disparition. Ce hachis vous le disposez en couches régulières, idem pour les tontes et surtout pas de pressage. Une couche de 10 cm, un arrosoir d’eau. Entre les couches vous pouvez mettre un activateur de compost, vous faites quoi vous voulez ! Ce n’est pas français ? tampire !
Vous n’avez pas à retourner le compost, les vers se débrouillent très bien. Les vers ne sont pas dans le compost mure ni dans la partie qui est en température. Ça chauffe, le tas des matériaux diminue à vue d’œil. Ce qu’il faut surveiller c’est l’humidification. Si vous tassez, la décomposition par les bactéries se fait mal, si vous avez des vides, ce sont les champignons qui s’installent, dans les deux cas ce n’est pas bon. Si vous faites du fumier, 5.000 tonnes, il faut le retourner régulièrement

heidi (26)
08/08/2017 à 16:16

bonjour
est ce normal que mon composteur soit plein de mouches , moucherons , moustiques , je n'ai pas pris le temps d'analyser..
quand j'ai ouvert il y a une nuée qui s'est échappée , j'ai vite tout refermé.:$

IDEFIX84 (84)
08/08/2017 à 17:08

Bonsoir,
Si ton composteur est plein d'insectes volants, il est possible que ce soit trop d'humidité.
S'il sent mauvais, c'est vraiment le cas. Ajoutes y de la paille ou du sable ou de la sciure. Il faudra veuiller à son équilibre de 1/3 à 1/4 de déchets verts, azote, pour le reste en carbone ou déchets secs (paille, copeaux, feuilles ou tontes sèches).
T'inquiètes pas cela arrive aussi pour le lombricomposteur, et se rattrape de cette manière.
Bon courage.

heidi (26)
08/08/2017 à 20:29

merci idefix pour ta reponse.

Pellia (39)
08/08/2017 à 22:14

Bonsoir,
Les mouches ce sont des drosophiles, bien connues des biologistes. C’est un insecte hygrophile (qui aime l'humidité) et lucicole (qui aime la lumière). Le composteur doit être fermé. L’eau qui s’évapore, touche le couvercle et retombe dans le composteur. La partie qui fermente est à 60°, les drosophiles ne vont pas s’y installer. Il y a une très légère odeur agréable, comme la choucroute ou l’ensilage. Question de mettre des copeaux ou du BRF, avis non partagé, j’ai assez fait de bêtises avec ces matériaux, chacun fait ce qu’il veut.