Rouille et ver du poireau comment combattre écologique. (Page 2)

Message précédent
zembla29 (29)
25/10/2018 à 09:36

Bonjour à tous les J.A., j'ai un voisin qui fait tremper ses plants de poireaux dans une solution javellisée et évidemment il n'a aucun souci !!!! personnellement je leur fait prendre un bain de pied, toute la nuit, dans de la bouse de vache et de l'eau, ils ont l'air d'apprécier avec de temps en temps un arrosage dudit mélange.
Bonne journée. Pascal

Réponses
PEPINIERISTE A LA RETRAITE (45)
25/10/2018 à 15:12

Un fois en possession de mes plants de poireau, je les étale à plat et à l'ombre une bonne journée voir 2, au grand air.
Je rabat de moitié la partie vert, je taille de moitié les racines, et je plante très profond en ne laissant que 2 centimètres dépasser.
Au fur et à mesure de la croissance, je butte, et taille pour augmenter la circonférence.
Surtout ne jamais arroser le feuillage, mais entre ligne seulement.
Eviter la présence rapprochée de plantes qui peuvent disséminer la rouille, comme les fraisiers par exemple, et autres herbes qui n'on rien à faire autour.
Eviter la plantation près des arbres fruitiers.
Sans me vanter je n'ai jamais eu de rouille, pas plus que sur mes oignons et échalotes, qui sont de la même famille.

Marc65 (65)
25/10/2018 à 15:54

Zembla, ta mixture fait sürement de beaux poireaux, mais est-ce que ça les protège des vers et de la rouille?
Pour la rouille, en dehors d'éviter aux poireaux d'avoir les feuilles dans l'humidité (au soleil, bien aéré, limiter les adventices...), un passage de soufre ou autre fongicide en période critique doit permettre d'éviter le pire.
Pour les vers, on peut les tuer mais il faut les atteindre au bon moment et au bon endroit. L'eau javellisée, c'est efficace sur le plant, ensuite on peut encore en mettre dans le cornet du poireau de temps en temps, éviter d'en répandre au sol surtout. Le Bacillus Thuringensis c'est efficace tant que les vers sont au niveau des feuilles, comme la teigne ou les mineuses au début, pas dans le fût du poireau, donc à pulvériser régulièrement en période de ponte, pour autant qu'on les connaisse (il y a plusieurs espèces différentes).