Arrosage responsable

Message d'origine
scorsonère (77)
19/07/2020 à 14:00

Bonjour à tous

Moi j'ai de la chance car dans nos jardins familiaux, nous pompons l'eau manuellement dans des puits, et cette eau provenant de la marne qui n'est pas loin, est gratuite.
Toujours est t'il que j'aimerais avoir des conseils et des idées pour arroser responsable et sur la manière d'arroser pour avoir moins d'arrosoirs à me trimbaler tous les matins même si ça entretient la forme!
Déjà, chose que je fais systématiquement, c'est pailler tomates et cucurbitacées généreusement pour garder l'humidité.
Cette année, j'ai aussi paillé les poireaux que j'ai repiqué.

Merci de vos avis!

Réponses
guy 45 (45)
19/07/2020 à 15:28

avec un puits et une pompe, je ne comprends pas pourquoi utiliser des arrosoirs, sauf à être Maso, et aimer se casser les bras :D
Si vous n'avez pas le courant, des générateurs thermiques portatifs ça existe.

Marc65 (65)
19/07/2020 à 15:46

La plus grosse économie d'eau, c'est le paillage que tu fais. Economie pour toi, et meilleures conditions pour la plante.
Cette année, j'ai fait des rangs de maïs et de sorgho en plusieurs endroits du potager. Ce sont mes tuteurs pour des haricots grimpants, mais ils font aussi une ombre qui tourne dans la journée, et ils coupent les courants d'airs. Ils n'économisent peut-être pas beaucoup d'eau, mais leur abri favorise une meilleure croissance des cultures voisines sans arroser plus. C'est très net sur les courges (Milpa). C'est un principe qui peut s'adapter avec d'autres plantes hautes ou moins hautes. J'ai fait des repiquages de légumes-racines entre des rangs de chaumes de céréales. Quand ils seront bien implantés, je faucherai les chaumes, ils feront un paillis après avoir fait un rideau. Mes poireaux sont entre des rangs de lin et de lentilles. Après la mi-août, je faucherai et les poireaux continuerons leur croissance au plein soleil, mais paillés. Ce qui compte c'est l'idée de rideau brise-vent et d'ombrage diffus. Je le fais avec des cultures parce qu'elles participent à l'amélioration de mon sol .

scorsonère (77)
19/07/2020 à 18:10

Merci marc65 ça me donne des idées pour la saison prochaine , j'ai constaté en effet que les laitues repiquées derrière les topinambours sont plus belles que celles repiquées devant. En effet , les topinambours leur offrent de l'ombre.

Guy 45, je n'aucune envie d'investir dans une pompe thermique bruyante et plluante , que je devrais ramener de chez moi à chaque arrosage ni dans 50 mètres de tuyau à dérouler pour aller jusqu'au fond du jardin et à ranger ensuite

guy 45 (45)
19/07/2020 à 19:40

Il faut reconnaître que les jardins familiaux ont leurs inconvénients, et sont l'objet de bien des convoitises.
Alors il faut copier sur les gens du Bled, avec un âne qui tourne autour du puits, comme on peut en voir avec une pompe des temps anciens.
Et de plus l'âne peut servir pour rentrer à la maison, elle n'est pas belle la vie :D:D:D:D

josiane 32 (32)
20/07/2020 à 10:58

bonjour a tous, marc je fais comme vous je plante tournesols et maîs et je plante au pieds des haricots grains ou vert, concombre et courgettes grimpante et je protège derrière des salades et autres lègumes fragile et des patates entre deux rends de tounesols pour aider a garder l'humidité je paille partout avec du foin bonne journée a tous.

Marc65 (65)
20/07/2020 à 12:43

Oui, Josiane. Je pense que le réchauffement climatique amène à réfléchir sur la gestion de l'eau au jardin, mais combiné avec la protection contre la chaleur excessive.

papy 91 (91)
19/10/2020 à 17:58

bonsoir scorsonere 77
a mon avis pour ne pas faire X voyages avec les arrosoirs je prendrais une brouette avec une poubelle de 80l = 6 arrosoirs moyens
bonne soirée

solesp (91)
19/10/2020 à 19:30

Bonsoir, j'ai beaucoup paillé mon potager cette année, et j'ai considérablement réduit les arrosages. Je pense vraiment continuer. Le paillage initial fut fait avec des bottes de paille, mais maintenant, je mets beaucoup les déchets de tonte.

Jardinero (PT)
22/10/2020 à 14:11

80 litres sur une brouette ca remue pas mal.
Perso ,sécheresse oblige ,j'utilise un reservoir intermédiaire entre le puits et les zones à arroser.
Une baignoire ,dans mon cas.
J'ai un réceptacle suspendu à 1,40m que je rempli au seau depuis le puits ,un tuyau 50mm jusque la baignoire où je puise l'eau avec un seau pour remplir l'arrosoir et un autre seau ,car il faut de l'equilibre dans le transport ,c'est meilleur pour le dos.
Un bricolage à base de chambre à air de moto et autres récup.
Mais ça marche.