Fleurs à semer ou planter en avril  |  Légumes à semer ou planter en avril  |  Gestes de jardinage en avril  |  Calendrier lunaire de jardinage avril 2014

Les saints de glace

Publié le

Quelle est l'histoire des croyances de nos anciens sur les saints de glace ? Cette période tant redoutée par les jardiniers est-elle vraiment à craindre ?

Photo : feuilles de fraisiers avec une gelée matinale en avril.


Historique

Les 11, 12 et 13 mai de chaque année sont fêtés les saints de glace (et non saintes glaces, comme on le trouve parfois - d’une année sur l’autre, les saints de glace sont fixes, contrairement aux idées reçues).

D'après les croyances populaires, le saint Mamert, Pancrace et Servais sont implorés par les agriculteurs pour éviter l'effet sur les plantations d'une baisse de la température qui s'observe à cette période et qui peut amener une période de gel.
Une fois ces dates passées, la tradition considère que les jardiniers n’ont plus à craindre les gelées. En 1960, l’Eglise a remplacé les saints associés aux inquiétudes jardinières par d'autres qui n’ont plus aucun lien avec ces croyances.

Une pure superstition ?

Comme souvent dans ce type de croyance, les opinions divergent : est-ce vrai ? est-ce faux ? Souvent ni les uns ni les autres n’ont d’argument réel à présenter. Si certains affirment que cela s’observe dans la pratique, on pourrait rétorquer que prédire la fin des gelées à la limite de l’été n’est pas prendre un grand risque !
Pourtant, il existe deux explications "scientifiques" qu’il faut connaître pour être complet sur le sujet :
- la première précise qu’à cette époque, l'orbite de la Terre traverse un disque de poussières diffus dans le système solaire, formé par des résidus provenant de la formation des planètes. Pendant quelques heures, la poussière fait très légèrement obstacle au rayonnement solaire. La diminution de l’intensité de lumière, tellement faible qu’on ne peut pas la vérifier sans instrument très précis, serait cependant suffisante pour influencer sur la météorologie de la planète. Il faut savoir que la Terre retraverse à nouveau ce disque de poussière autour du 11 novembre de chaque année (date à laquelle les gelées ne surprendront personne !).
- pour la deuxième, il faut s’accrocher davantage, même si elle semble plus sérieuse. Sous nos climats le mois de mai correspond à la fin de la rapide circulation de systèmes météorologiques d'hiver. Le passage de fronts froids, amenant de l'air du nord, se produit encore de temps en temps. Mais quand le ciel se dégage ensuite sous un anticyclone, la perte de chaleur est encore importante, surtout la nuit, car la couverture nuageuse ne remplit plus son rôle de conservation de la chaleur accumulée dans la journée. C’est donc tout naturellement que se produisent des épisodes froids à cette époque, même si la saison amène des températures plus clémentes.

Alors explication rationnelle ou pas ? Chacun choisira ! Comme souvent avec les dictons et traditions du jardin, les saints de glace remplissent leur rôle en nous rappelant que la période de gel sera derrière nous après leur passage.

Et la lune rousse ?

Une autre manière de parler du même sujet, ou presque. La lune rousse désigne la lunaison après Pâques durant laquelle, si la nuit est claire, il y a existe des risques de gelées qui font roussir les jeunes pousses des plantes.
Les jardiniers considèrent que le risque est maximum au moment de la pleine lune. La pauvre lune n’y est pourtant pour rien : les nuits sans nuages sont bel et bien responsables de froids plus importants et donc de risques de gel. La lune est là, certes, mais elle n’en est pas responsable !
Quant à l’expression "lune rousse", elle a deux origines : le phénomène de gel qui fait roussir les feuilles, mais également la couleur rougeâtre que la lune peut aussi avoir à cette époque.
(merci lechim pour ces précisions)


Par


Lisez également

Le givre au jardinLe givre au jardin

La rosée au jardinLa rosée au jardin

Lune Rousse, cavaliers et Saints de Glace : risques de geléesLune Rousse, cavaliers et Saints de Glace : risques de gelées

Les grandes zones climatiques en FranceLes grandes zones climatiques en France

Les bourgeons et le printempsLes bourgeons et le printemps


Commentaires des membres Poster un commentaire

lechim (03)lechim (03)
5 visites
3 messages forum


Bonjour Stéphanie,

Au sujet de la lune rousse, votre définition est ambigüe : sauf incompréhension de ma part, il me semble qu'il s'agit de la lunaison suivant Pâques c'est dire d'une nouvelle lune à la prochaine nouvelle lune. Cette année du 25 avril au 24 mai.

Amicalement.

Michel

Stephanie C (91)Stephanie C (91)
1916 visites
389 travaux au jardin
183 météos
4976 messages forum


C'est vrai qu'il y a un petit raccourci... La lune rousse désigne bien la lunaison complète (je vous fais confiance pour les dates pour cette année !), mais le risque maximum pour les jardiniers se situerait au moment de la pleine lune. Est ce à cause de l'assimilation pleine lune-clarté ? En réalité, le danger vient surtout de l'absence de nuage.

Merci pour cette précision. Ma définition n'était pas rigoureuse. Je vais donc mettre à jour le reportage.

Poster un commentaire

Tags :

Sur le même thème :

Le givre au jardinLe givre au jardin

La rosée au jardinLa rosée au jardin

Lune Rousse, cavaliers et Saints de Glace : risques de geléesLune Rousse, cavaliers et Saints de Glace : risques de gelées

Les grandes zones climatiques en FranceLes grandes zones climatiques en France

Les bourgeons et le printempsLes bourgeons et le printemps